Après avoir vu cette vidéo, vous allez changer de regard sur votre corps

0
22

Une ode à son corps. Dans sa dernière vidéo mise en ligne le 14 mars 2018 et intitulée « Mon corps, ce héros »,  l’actrice et humoriste Marion Seclin se réconcilie avec elle-même. « Mon petit corps, je ne t’aime pas trop. Je ne m’adresse pas souvent à toi pour te féliciter et te remercier. En général, quand je te regarde, je t’insulte ou je te reproche des trucs. Pardon pour ça… », commence par expliquer la jeune femme en s’adressant directement à lui. Elle poursuit : « Aujourd’hui, j’ai envie et besoin, je crois, de te dire ce que je ressens de positif pour toi parce qu’on revient de loin tous les deux et qu’aujourd’hui, je peux dire sans trop  mentir que je suis heureuse de t’avoir. »

« Tu sais qu’une vraie femme ça a des formes et toi, t’en as vraiment pas. »

La Youtubeuse explique que les complexes n’épargnent quasiment personne. Même pas les femmes dont le corps se rapprocherait de ce fameux « standard, ce modèle soit disant beau ». Pendant près de trois minutes, elle se confie ainsi sur la relation tumultueuse qu’elle a entretenue pendant très longtemps avec son corps et les remarques qui l’ont souvent blessée « : T’es trop maigre. T’es anorexique. T’as pas de seins, personne ne voudra jamais faire l’amour avec toi. T’es pas du tout sexy. Tu sais qu’une vraie femme ça a des formes et toi, t’en as vraiment pas. T’as la peau grasse non ? T’es trop grande, c’est pas très féminin. » Tant de complexes dont Marion Seclin n’osait pas s’ouvrir aux autres. Pourquoi ? Tout simplement à cause des réponses qu’elle recevait ensuite : « Comment t’oses te plaindre ? Tu fais du 36 ! Pardon mais t’as aucune légitimité à parler de s’accepter, c’est facile pour toi. »

A travers cette vidéo, l’actrice signe un accord de paix avec son corps qu’elle promet d’essayer d’aimer. « Merci toi. Merci de porter mes organes, merci de me permettre de me déplacer dans l’espace, merci pour ces orgasmes, merci pour mon estomac, merci pour mes papilles, merci pour tout ce que tu me fais ressentir dans mon cœur et dans mon cerveau », dit-elle en voix off. Un message fort qui saura sans aucun doute inspirer toutes celles qui n’arrivent pas encore à signer l’armistice avec leur corps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here